Pourquoi Impulsion déménage ?

Impulsion : les raisons du déménagement à Laeken.

maison creation laekenLors de la soirée du 15 mai, date de notre spectacle « L’Odyssée », nous avons annoncé notre départ du Centre Sportif de Woluwe pour la Maison de la Création à Laeken. Nous allons tenter d’expliquer les raisons qui nous ont poussés à faire ce choix.

Tout d’abord, nous pensons à tous ces jeunes de Woluwe et des communes avoisinantes qui ont contribué au développement d’Impulsion et qui pensent ne pas pouvoir nous suivre dans le nord de Bruxelles. Ce texte leur est prioritairement destiné.

Voici huit ans que le centre principal d’Impulsion était à Woluwe. Durant ces huit ans, nous avons tenté de faire grandir ce projet de la meilleure manière qui soit. L’argent récolté par les inscriptions nous servant principalement à rémunérer les professeurs ainsi que les salles de danse du Centre Sportif. La direction, elle, y était assurée bénévolement.

Dans un premier temps, nous avons bien sûr tenté de trouver du soutien auprès de la commune dans laquelle nous étions et nous investissions activement au niveau socioculturel. Suite à quelques animations et shows effectués, certaines petites promesses de soutien nous ont été faites. Après avoir bataillé durant de longs mois avec les instances communales, ces belles paroles ne se sont que très péniblement et faiblement concrétisées et nous avons dû nous rendre à l’évidence : nous n’aurions pas le soutien suffisant pour développer Impulsion au sein de Woluwe.

Par ailleurs, sans aucun capital de départ, développer une structure autonome s’avérait impossible. C’est alors que, durant trois ans, nous avons recherché des partenaires intéressés par notre projet et le travail que nous faisions. Le but était simple, parvenir à stabiliser Impulsion en vue de le professionnaliser et de le faire perdurer dans le temps. Malgré une notoriété et une communauté grandissantes, cet objectif était tout simplement impossible en restant au Centre Sportif de la Woluwe, les coûts de location des salles ne nous le permettant pas.

Au fil du temps, des partenariats se sont tissés et nous ont permis de développer nos actions et nos projets toujours plus nombreux et exigeants financièrement. Certains de ces partenariats ont, entre autres, permis aux danseurs du collectif de pouvoir répéter en vue de shows, d’assurer des animations rémunérées, de pouvoir organiser notre spectacle de fin d’année, de former la team junior (nouvelle génération d’Impulsion) ou encore d’obtenir des résidences pour les Slayers qui étaient dans un processus de création. Impulsion a pu se développer grâce à ces différentes mains tendues et marques de confiance.

Un jour, nous avons rencontré l’équipe de la Maison de la Création (Centre Culturel de Laeken) qui s’est montrée intéressée par notre projet socioculturel. Le principe était simple et correspondait parfaitement à nos attentes : une mise à disposition de locaux en échange du développement de la vie culturelle et sociale de la commune et de la Région de Bruxelles.

Cette collaboration répond à notre envie de poursuivre notre action socioculturelle. En effet, en plus du lieu qui offrira davantage de qualité, de confort et de convivialité, nous avons toujours tenu à nous inscrire dans cette démarche (elle est à l’origine même d’Impulsion), objectif moins évident à développer dans un Centre sportif que dans un lieu culturel tel que la Maison de la Création. Qu’il s’agisse de projections vidéos, de jams, de battles, de stages, de workshops ou autre, cette nouvelle infrastructure nous permettra d’aller beaucoup plus loin en regard de notre projet.

Le gain financier permettra également de créer un vrai poste rémunéré (à mi-temps) pour la gestion et non plus bénévole comme cela l’a été pendant huit ans. Cela constitue un gage de stabilité pour les années futures. Un poste de réceptionniste sera également créé pour pouvoir accueillir les élèves lors des heures de cours, ce qui permettra d’assurer une meilleure gestion administrative et un accueil de qualité.

Bien que Laeken ne soit pas à côté de Woluwe, le trajet en métro ne prend qu’une trentaine de minutes jusqu’à Bockstael. Les horaires de cours seront également plus confortables : de 17h à 21h en semaine. Le trajet après l’école reste de l’ordre du possible si Impulsion vous a plu durant ces huit années.

Dernière précision, bien que nous déménagions le centre historique d’Impulsion, nous resterons également présents au Centre Sportif et Culturel Pôle Nord.

N’hésitez pas à poser vos questions ou à nous faire parvenir vos remarques en dessous de ce texte, nous y répondrons volontiers.