The Slayers - Cyborgs' Quest

Trois cyborgs sont à la recherche de leur identité profonde et de leur place dans le monde actuel. Fruits de l'expérience d’un laboratoire spécialisé dans la génétique et la cybernétique, ils s’évaderont de leur prison de verre en découvrant progressivement un monde complexe où l’organique et le mécanique se mélangent et se lient de manière inextricable.

Cette création incarne la lutte symbolique prenant place dans un monde où l’humain et la technologie s’entremêlent jusqu’à remettre en question l’unicité de l’homme face à la machine. En raison de cette perte de repères et de sens, une question légitime se pose : quelle est encore la place de l’homme et par quels moyens tente-t-il de se définir ?

bouton3

Danseurs : André Van Praet, Ayrton Van Praet, Atlan Callebaut
Chorégraphe : Yannick Bras
Durée : 50 min

Un rai de lumière d’un bleu froid se pose sur la silhouette du milieu. Des notes de piano résonnent sur un fond sonore très doux, peu à peu troublé par des "bip" de différentes intensités. Ayrton, jeune danseur de hip-hop, entame un solo par des mouvements saccadés tel un automate puis attire à lui Milo et Atlan. Nous sommes dans un laboratoire spécialisé dans la génétique et la cybernétique, où ont été créés trois cyborgs, ces créatures mi-hommes mi-machines. Une prison de verre dont ils vont s’échapper…

Article complet sur La Libre.be
Stéphanie Bocart, Journaliste à La Libre Belgique

Mais hier soir, il n'était pas question que de puissance, loin de là. Il était question de de fusion et de défusion, d'indépendance autant que d'interdépendance. Et de sensualité pure.
Je pense que c'était un sacré défi que de glisser autant de sensualité dans de la danse hip hop. Autant de fusion. (...)
Leur sensualité, ces changements de rythme et de puissance, ces déploiements de force dans du gros sons, etc. Et la BO. Tout cela m'a touchée.

Pauline Pineau, Directrice de Proforal (Centre de formation ISP)

Le spectacle Cyborgs' Quest des Slayers c'était juste waw...
J'ai applaudi pendant 1h (100% vrai)
Un pur plaisir et une vraie claque dans la face.
Vraiment fier de vous les gars, vous m'avez fait voyager dans un monde !!

Walid Boho, Danseur et fondateur du projet Teratai