Bilal

Professeur de New Style et Hip Hop

Quel est ton parcours ?

004-BilalJ’ai commencé la danse à 18 ans, à la Hip-hop School Family. J’y ai appris le ragga, le hip-hop, le pop lock, le new style et la house dance durant deux ans. Ensuite, avec des amis on a monté un crew : Lil Time. On a commencé à faire des shows et à perfectionner notre freestyle. On a pu voyager et suivre des cours à Paris de house et de hip-hop. J’ai aussi commencé à suivre des cours de danse à Gand avec Farid Aït Mouloud du groupe Kabouska que j’ai intégré par après.

Je suis devenu prof de danse en commençant par remplacer des amis. J’ai « kiffé » donner cours puis je me suis lancé dans cet apprentissage de la danse. C’est comme ça que j’ai connu Impulsion et que j’ai intégré l’école depuis sa création.

Comment te définirais-tu comme danseur ? Quel est ton style ?

Je suis un « danseur debout » au niveau professionnel et particulièrement en hip-hop et new style.

Quel serait ton top 5 musical ?

  • VANESSA ,NIRVANA, MA SALOPE A MOI ET CARAMEL - DOC GYNECO
  • BABY LOVE - MC SOLAAR
  • BETWEEN THE SHEET - ISLEY BROTHER
  • SOMTING ABOUT US , CONTACT – DAFT PUNK
  • SUR THING – MIGUEL

Un danseur/crew qui t’inspire et pourquoi ?

Marvin Gofin. Il fait partie du Raf Crew et il assure ! Il fait du hip-hop et du freestyle. Il m’inspire beaucoup.
Il y a aussi des crews américains comme « Cookies ». Au sein même du groupe il y a plusieurs chorégraphes comme Mariel Madrid Martin.

Présentation du cours

Je donne mon cours avec amour, car j’aime trop ça ! Je fais en sorte de transmettre ce que j’ai appris à mes élèves pour qu’ils comprennent ma façon de danser.

D’abord je leur apprends à « groover » car pour être hip hop, c’est important. Ensuite on se concentre sur les mouvements, la coordination des bras et des jambes, les accélérations, etc. Il faut être « propre », précis quand on danse.

L’essentiel, bien sûr, c’est de les faire « kiffer », car la danse c’est un amusement terrible.

La danse, pour toi, c’est...?

La danse c’est l’art du geste. « L’art du geste est une musique oculaire » (Histoire de la danse à travers les âges de F. de Ménil)

Ton meilleur souvenir en danse ?

Mon meilleur moment c’était de voir mes élèves mettre le feu au spectacle 2014 d’Impulsion au Viage. Un autre moment marquant pour moi c’était de danser devant 50.000 personnes au NRJ in the Parc.

Une vidéo de toi qui danse ?

 

 

{youtube}1Gqr5ldfJAk{/youtube}